Dépêchez-vous d’en profiter Rabais de feu sur les BBQ Napoleon

Conseils ultimes pour l’achat d’un BBQ

Vous vous demandez probablement ce qu’il faut considérer lors de l’achat d’un BBQ. On répond à cette grande question dans l’article qui suit. À la lecture!

Le système d’allumage

Le système d’allumage est l’une des premières pièces à se briser sur un barbecue d’entrée de gamme. Il faut donc s’assurer que la boîte protectrice ainsi que les joints soient bien faits, pour éviter que le tout ne s’oxyde rapidement et qu’il n’y ait aucune accumulation possible de saletés. De ce fait, un système électronique ou un système rotatif serait plus pratique que les boutons pressoir.

Les brûleurs

Plus la surface de cuisson du barbecue est grande, plus il doit y avoir de brûleurs. En effet, une grande surface de cuisson avec peu de brûleurs augmente la consommation de gaz du barbecue. Plus les brûleurs sont épais, plus ils sont durables et plus ils ont la capacité d’emmagasiner la chaleur. Les brûleurs faits de métal assez mince ont de fortes chances de se tordre lorsqu’ils seront exposés à une forte chaleur et ils risquent de faillir en peu de temps d’utilisation. Il est donc conseillé d’avoir des brûleurs indépendants qui permettront de bien contrôler la chaleur et de faire des cuissons indirectes.

Les brûleurs à infrarouge

Le brûleur à infrarouge est conçu pour saisir la viande et reproduire l’effet d’une braise et peut atteindre jusqu’à 1800 °F. Fait en céramique, il absorbe la chaleur et grille les viandes à la perfection. Il peut se situer sous la grille à l’intérieur de la cuve, ou sur une des tablettes du barbecue, tel un brûleur latéral.

Le BTU

Le BTU par heure (British Thermal Unit per hour), est en fait une unité de calcul décrivant la puissance d’un barbecue; c’est-à-dire la quantité de chaleur, pour un temps choisit, dégagée par un élément chauffant, soit le barbecue. Le nombre de BTUs dans un barbecue est donc plus une technique de vente qu’une réelle nécessité. Si celui-ci est étanche et bien construit, il atteindra la température désirée avec peu de BTUs et donc, en consommant moins de gaz.

La grille

Tout d’abord, les grilles, en acier ou en fonte, recouvertes de porcelaine. Celles-ci sont les grilles les moins durables puisqu’elles tolèrent peu les variations de température. L’acier, qui se dilate à la chaleur, risque de casser l’émail de la céramique et suite à cela, la grille peut s’oxyder rapidement. De plus, celles-ci doivent être nettoyées lorsque le barbecue n’est plus du tout chaud.

Il y a également la grille en fonte, qui est idéale pour faire un beau marquage sur les aliments. Celle-ci gagnera toujours en chaleur, contrairement à l’acier, qui ne peut devenir plus chaud que la température interne de l’appareil. Cependant, la fonte exige un bon entretien pour éviter qu’elle ne rouille et elle doit être huilée régulièrement, pour éviter qu’elle ne sèche.

Pour terminer, la classique grille en acier inoxydable. Cette dernière, selon la qualité de son acier, tolère bien la chaleur et la transmet aux aliments. Plus elle est lourde, plus elle peut retenir la chaleur et rester stable en température. De plus, elle peut être nettoyée à chaud.

Le truc de l’aimant

Il y a un mythe dans le monde du BBQ qui dit que si l’acier inoxydable est aimanté, il n’est pas d’assez bonne qualité pour résister à des chaleurs extrêmes et à la rouille. Il faut cependant en prendre et en laisser.

Si l’aimant ne colle pas sur le couvercle du BBQ, vous pouvez être certain que ce dernier est de très bonne qualité. Par contre, si l’aimant colle, cela ne veut pas nécessairement dire qu’il s’agit de matériaux de mauvaises qualités.

À ce propos, il est important de savoir qu’il existe un excellent type d’acier inoxydable qui est aimanté: l’acier inoxydable 443. C’est un « ferritic stainless », dans lequel on retrouve du fer, mais qui, par sa composition est très résistant aux sels, à la chaleur et aux gras. 

Donc les meilleurs aciers inoxydables sont les 304 et 443, puis 430 et 416 qui sont les aciers bas de gamme, avec beaucoup de fers et un haut taux de corrosion.

La cuve

La cuve est une des parties les plus importantes du BBQ. C’est elle qui gardera la chaleur et permettra au BBQ de monter en température. La cuve doit être épaisse, et faite d’acier inoxydable ou de fonte d’aluminium, afin qu’elle reste belle et droite longtemps, tout en gardant ses propriétés thermiques. Plus elle est épaisse, plus elle prendra de temps à chauffer, par contre elle sera chaude longtemps. Une bonne cuve épaisse est souvent compensée par des brûleurs plus performants afin de continuer à offrir la performance désirée.

Le couvercle

Les meilleurs couvercles de barbecues sur le marché sont faits d’acier inoxydable, idéalement de l’acier commercial 304, assez épais et avec une cuve doublée. Plus l’émail se trouvant à l’intérieur des couvercles est de bonne qualité, plus il sera facile d’y maintenir une chaleur égale. Il ne faut surtout pas oublier de vérifier les joints du couvercle, car les pièces doivent être stables et il ne doit y avoir aucun espace non désiré permettant l’évacuation de la chaleur, mis à part la cheminée, qui elle, est conçu pour aider à évacuer la chaleur d’un BBQ trop performant. C’est pour cette raison qu’un BBQ haut de gamme aura une plus grande ouverture à l’arrière, car sans elle, le BBQ ne pourrait se contrôler à basse température.

Le chariot

Le chariot de certains barbecues d’entrée de gamme est fait d’acier, recouvert d’une fine couche de peinture. Ceux-ci sont donc susceptibles de s’oxyder avec le temps, puisqu’ils ont une faible protection. Dans le meilleur des cas, le chariot sera fait d’acier inoxydable et il sera également recouvert d’une peinture de qualité offrant une protection optimale. De plus, s’il y a des roues sur le chariot, il est bien important de vérifier l’efficacité du système de verrouillage.

Le populaire barbecue au charbon de bois

Serait-il possible de combiner la rapidité du gaz au bon goût des aliments cuits au charbon de bois? Maintenant, oui! Cela est enfin possible grâce à un nouveau système qui comprend une bonbonne de gaz installée sous le charbon, qui permet d’allumer le tout plus rapidement. En 15 minutes, la surface de cuisson est prête. Il est préférable d’avoir un barbecue avec un thermomètre intégré dans la cuve pour contrôler facilement la température et ainsi jongler avec les différents types de cuisson. De plus, certains modèles de barbecues de ce type possèdent un récipient dans lequel les cendres tombent, ce qui facilite leur nettoyage.

Selon moi, les gens qui possèdent un petit budget pour l’achat de leur barbecue devraient choisir un de ces appareils au charbon, puisqu’il est plus facile d’en trouver un à petit prix et de qualité.

Produits liés à cet article

Merci

Un membre de notre équipe vous répondra dans les 24 à 48 heures ouvrables.