Hunsaker, si simple, mais si complexe

Il ne suffit que de se promener un petit peu sur le site du American Royal World Championship of Barbecue pour voir que plusieurs équipes se fit maintenant aux « drums smokers » de toute sorte pour compétitionner. Une sorte se démarque en particulier et se trouvait devant les meilleures équipes, les Hunsaker

Il y a plusieurs raisons pour adopter un « drum smoker ». Elles s’appliquent en compétition, mais elles s’appliquent à tous les amateurs de viande fumée qui aiment réaliser les meilleures cuissons possible. 

Une de ces raisons, c’est de faire de la cuisson « hot’n’fast ». Dans l’ancien temps des compétitions de BBQ, tout le monde utilisait des fumoirs à bûches. Pour remettre leurs viandes aux juges, généralement en début d’après-midi, les « pitmasters » devaient rester debout toute la nuit à surveiller leur feu, remettre du bois une à deux fois l’heure, jouer avec les entrés et sorties d’air pour avoir une cuisson à basse température la plus stable possible. 

Les Hunsaker permettent de cuire rapidement à 325, 350, même 400 degrés Fahrenheit. D’une part la cuisson se fait beaucoup plus rapidement et, d’une autre, il suffit que d’un panier à charbon et de quelques morceaux de bois pour garder la température stable pendant près de 10 heures de temps. 

Le problème de la cuisson rapide, c’est que ça a tendance à assécher la viande. Les drums sont tellement hermétiques, toute l’humidité qui s’échappe de la viande reste dans le BBQ. Il y a donc deux effets qui découlent de cette étanchéité. L’humidité s’accumule dans le BBQ et la viande reste beaucoup plus juteuse pendant la cuisson. Cette même humidité crée une pression et le BBQ à un effet de cuisson sous pression. Accélérant encore plus la cuisson de la pièce de viande. Toute cette humidité comporte un seul point négatif. Ne l’ouvrez pas si vous portez des lunettes. Il y a tellement de vapeur qui s’échappe du couvercle quand on l’ouvre que vous serez instantanément aveuglé. 


Un « drum smoker », tout le monde peut s’en fabriquer un!

La tendance des fumoirs dans un baril vient des « Do-It-Yourselfers » ou, en français, ceux qui font les choses eux-mêmes. Une des raisons, c’est que c’est à priori très simple. Il faut un baril d’acier, des vis, une entrée d’air, une sortie d’air, un thermomètre et une grille. Je vous l’accorde c’est simple. Cependant, une compagnie comme Hunsaker à une chose que vous n’avez pas. Le temps et les ressources pour développer un produit qui est au sommet de son art. 



Tout commence avec un Vortex


Avec les Hunsaker, vous avez d’abord un Vortex. Ce dispositif en acier très épais et ressemblant à une hélice se dépose sur le panier à charbon. Lorsque la chaleur monte, le Vortex fait tournoyer la chaleur qui monte vers votre nourriture. L’effet qui est créé ressemble à l’effet d’un four à convection. En plus, ça réduit les points chauds dans les BBQ. Votre chaleur est donc égale, peu importe ou la viande est placée sur la grille. 

Vous n’avez pas besoin de déplacer ou retourner votre viande afin qu’elle cuise uniformément. Vous avez donc moins besoin d’ouvrir le BBQ. Parce que tout le monde le sait : « When you looking, you ain’t cooking! »


5 niveaux de grilles pour une fumaison « Next Level! »


Le support de grille est merveilleusement bien pensé. Il ne suffit que de saisir les poignées et tourner d’un quart de tour pour la libérer. Vous n’avez qu’à monter ou descendre la grille pour vous approcher ou vous éloigner de la source de chaleur et de la tourner à nouveau d’un quart de tour pour la barrer en place. 

C’est rapide, facile et vous éliminez le risque de renverser votre viande en pleine cuisson en déposant la grille sur un endroit instable ou encore de n’avoir aucun endroit pour déposer la viande pendant que vous ajustez la grille. 

Le support vous permet aussi d’ajouter plusieurs grilles. Vous ne manquerez jamais de place pour recevoir plusieurs personnes à votre fameux BBQ du dimanche soir. 


Une penture et des roues dignes de mention!


La penture permet d’ouvrir facilement le couvercle du fumoir et de le maintenir en place. Vous ne devez pas trouver un endroit précis pour le déposer. Vous pouvez rapidement prendre la température, asperger votre viande avec du jus, de la bière ou votre mélange secret, et même déposer une nouvelle pièce de viande. Vous perdrez moins de chaleur et moins d’humidité et vous réduisez les risques d’envoyer trop d’oxygène sur votre charbon qui pourrait alors s’allumer et chambouler toute la stabilité de votre cuisson. 

Cette penture est aussi une belle poignée qui permet de pencher le fumoir et de le rouler facilement. C’est comme s’il était muni d’un diable intégré. En position normale, il y a une troisième petite roue pivotante qui peut se barrer. Vous pouvez donc le placer facilement ou vous le désirez. 

À presque 110 livres, c’est agréable de pouvoir déplacer le fumoir d’une seule main et de l’amener où l’on veut.


C’est le fun de faire du BBQ, mais…


Aussi agréable ce peut être de faire du BBQ, c’est aussi agréable de se lever à une heure décente le matin et de pouvoir faire autre chose que de regarder la température de son BBQ quand on entreprend une cuisson longue. 

Vous êtes vous déjà imaginé, finir de travailler, rentrer à la maison et vous faire des côtes levées en autant de temps que ça prend pour faire un pâté chinois? 

Avec un Hunsaker, vous ferez passer votre BBQ à un autre niveau et, lorsque l’envie vous prendra, vous serez déjà prêt pour votre première compétition de BBQ!

Produits liés à cet article

Merci

Un membre de notre équipe vous répondra dans les 24 à 48 heures ouvrables.