Dépêchez-vous d’en profiter Rabais de feu sur les BBQ Napoleon

Fumoir à bûches vs fumoir aux granules

Mon premier fumoir a été un Tacoma de Sunterra. C’était aussi mon premier cadeau de fête des Pères. J’ai vraiment fait le saut de voir que ma fille de 10 mois avait le budget de m’acheter ça. Entre vous et moi, je crois que c’est ma blonde qui me l’a acheté, et non ma fille, je n’ai juste pas encore été capable de lui faire avouer.

Depuis ce jour, je vis une histoire de passion avec mon Tacoma. J’ai appris à maitriser la bête et je l’adore, ma famille l’adore, mes amis l’adorent et tous les chanceux qui ont gouté à ce que je fais dessus l’adorent.

Naturellement, quand un client vient au magasin de Boucherville voir les fumoirs Sunterra, on me demande souvent d’aller parler de mes expériences avec le Sunterra. Certains tombent en amour puis font le grand saut et s’achètent un « stick burner ». Pourtant, plusieurs changent d’idées et optent pour un fumoir aux granules.

Ho My God Tony! T’es le pire vendeur!

Comme je fais beaucoup d’événements avec BBQ Québec, j’ai aussi la chance de travailler très souvent avec des fumoirs aux granules. Bien que les deux BBQ donnent sensiblement le même résultat, l’expérience aux commandes de ces BBQ est complètement différente.

Comme ces deux types de BBQ gagnent en popularité, je me suis dit: pourquoi parler de la différence entre les deux fumoirs à quelques clients, quand je peux en parler à tout le monde. 

Le fumoir à bûches, c’est pour les MÂLES!!!

Les fumoirs « Off-Set », « Stick Burner », « Reverse Flow », « Regular Flow », « Mon Beau Frère à une shop de soudage Flow ». Le fumoir à bûches porte beaucoup de noms. Généralement, ce sont des bêtes assez imposantes en acier ou métal épais et lourd. Les compagnies les design avec des looks très masculins. C’est gros, c’est robuste, ce n’est pas fait pour de petits balcons d’appartement (essayer de lire la dernière phrase avec la voix de Dan Bigras, vous allez voir c’est écœurant). Juste pour posséder un fumoir à bûche, il vous faut de la place, une terrasse très solide ou bien un endroit dans la cour qui peut supporter son poids. Il vous faut aussi un espace pour ranger du bois. Parce qu’un fumoir à bûches peut très bien fonctionner uniquement au charbon, mais vous allez brûler plus de charbon qu’une locomotive à pleine vitesse en 1890. 

Vient ensuite la phase d’apprentissage. Vous avez votre fumoir, il faut ensuite le maîtriser. Combien de temps le préchauffer avant de l’utiliser. Quand, dois-je remettre du bois? Quelle grosseur de bûche utiliser pour ne pas trop monter la température ou pour ne pas trop en perdre. Jouer avec l’entrée d’air, la sortie d’air. Même si ça semble laborieux, l’apprentissage fait partie du charme.

Après l’apprentissage, vous allez commencer à vouloir partager le fruit de votre dur labeur. Vos amis vont le voir dans votre cour, ils vont se placer en demi cercle autour du fumoir, bière à la main, prendre le temps de humer l’odeur du feu et de la viande, donner deux trois petit coups de pied sur la roue en disant: « Ouin, c’est faite solide ça! » Ensuite, ils vont retourner s’assoir sur la terrasse et attendre de manger pendant que, vous, vous devez rester proche du BBQ pour ajuster le feu, bûcher du bois, vous allez surement même avoir les mains un peu sales en faisant ça. Vos invités vont vous regarder de loin en se disant, lui, il est mâle en cr*#$@.

Personnellement, je ne crois pas qu’il y ait plus grande satisfaction de grillardin que de réussir une pièce de viande sur un fumoir à bûches. Franchement, il y a trois grands moments dans ma vie, la naissance de ma fille, la naissance de mon gars et ma première brisket de Wagyu réussie.

Mais avec un « Off-set » il y a aussi des côtés moins pratiques. Je n’ose pas dire un défaut, parce que le processus de cuisson impacte l’expérience que l’on vit et l’expérience que l’on recherche.

Premièrement, trouver du bois franc sec, qui n’est pas coupé avec du bouleau ou d’autres bois de chauffage, ce n’est pas facile. Sans compter que les morceaux de bois seront surement coupés trop gros pour votre fumoir et vous allez devoir vous munir d’une hache et apprendre à couper du bois. Ça l’air le fun, mais ce n’est pas toujours le fun. En plus, vous devrez surement faire sécher votre bois en trouvant mille et une manières tous plus créatives les unes que les autres.

Qui dit fumoir, dit cuisson lente à basse température. Quand une bûche à fini de brûler, il faut en mettre une autre. Pour garder la température basse, il ne faut pas mettre trop de bois d’un coup. En général, prévoyez devoir remettre du bois aux 30 à 45 minutes. Ça peut-être «cute» quand on fait fumer des côtes levées 5 heures de temps ou qu’on fait des poitrines de poulet pour les lunchs. Mais quand vous voulez faire un brisket de 16-18 lbs ou une patte de porc entière de 20 lbs, c’est un projet. Tu penses que tu peux aller faire une commission au dépanneur cette journée-là? Fais-moi confiance, la vie va faire en sorte que c’est à ce moment la que le feu va mourir. Juste pour vous situer, ma fameuse brisket de wagyu, je l’ai préparé le vendredi soir de 22 h 30 à 23 h 30. Le samedi matin, mon cadran à sonné à 4 h 30 du matin. À 4 h 45 je partais le fumoir, à 5 h 45 je mettais ma pièce de viande.  La brisket a terminé de cuire il était 18 h 30/19 h. Je vous rappelle qu’il faut mettre des bûches aux 30 minutes.

J’ai commencé ma brisket ma fille marchait à 4 pattes, quand elle y a gouté, elle savait marcher.

C’est pour ça que plusieurs choisissent les granules!

Lorsqu’on utilise un fumoir aux granules, c’est très simple. Vous choisissez de tourner le bouton pour choisir la température du BBQ, vous laissez préchauffer quelques minutes, vous mettez votre viande au BBQ et vous vous assurez que votre réservoir à granules est bien rempli.

Une fois de temps en temps, vous allez regarder votre pièce de viande, vous prenez la température, vous arrosez la viande au besoin et, lorsqu’elle atteint la température désirée, voilà! Vous avez fait fumer de la viande. 

Les granules de bois sont très faciles à trouver, elles s’offrent en plusieurs essences de bois ce qui vous permet de choisir la saveur que vous voulez ajouter à votre viande ou poisson.

Avec un fumoir aux granules, vous pouvez recevoir des gens à la maison, passer du temps avec eux, vous baigner dans votre piscine, il manque de bières? Vous pouvez aller au dépanneur en chercher tout en sachant que votre fumoir va continuer de faire son travail comme un bon soldat. 

La facilité d’utilisation des granules et le fait qu’on est pas obligé de couper du bois à la hache ou de manipuler des bûches sur lesquelles il peut y avoir des araignées qui se sont logés, font du fumoir à granules un BBQ très apprécié des femmes. Si vous voulez convertir votre amoureuse en « pitmaster », ça va être plus facile avec ce genre de BBQ. 

Le résultat final

Si on compare une viande cuite dans un fumoir à bûches à celle cuite dans un fumoir aux granules, c’est presque pareil. L’arôme de bois est légèrement plus forte dans un fumoir à bûches.

La satisfaction générale de réussir une cuisson dans un fumoir à bûches est aussi plus grande.

Sauf que… utiliser un fumoir à bûches devient rapidement un projet. Ce qui peut diminuer le nombre de fois que vous allez l’utiliser.

Le fumoir aux granules va très rapidement remplacer votre propre four. Vous allez tout y faire cuire, même vos desserts.

OK, c’est lequel qu’il me faut?

Vous seul connaissez vos besoins. Il n’y a pas de bon ou de mauvais choix dans ce cas. Il n’y à qu’un choix qui va vous rendre plus heureux qu’un autre.

En cas de doute, faites comme moi, achetez-vous les deux!

PS: Si vous connaissez ma blonde, dites-lui pas que je me suis acheté un autre BBQ, elle va être fâchée!


Produits liés à cet article

Merci

Un membre de notre équipe vous répondra dans les 24 à 48 heures ouvrables.