Recevoir à l’automne

Recevoir des amis à la maison a toujours fait partie de ma routine. Semaine ou fin de semaine, toutes les raisons sont bonnes pour partager une bonne bouffe et évidemment, un bon vin.  Il est certain qu’avec le travail que je fais, le BBQ fait partie intégrante de ma vie. Mais je ne partage pas de moment tendre un samedi après-midi avec mon fumoir à regarder ma brisket fumer, parce que de un, je n’ai pas de fumoir et de deux; encore moins de gazon. Le BBQ pour moi : c’est Montréal style.


Mais j’ai selon moi le BBQ le plus versatile qui existe.  En plus d’avoir fier allure avec sa couleur or, mon Weber kettle rend justice à tout ce que je dépose sur la grille. Honnêtement, à tout coup. Saumon, melon, rôti, brocoli, name it, il ne me déçoit jamais. À chaque repas, j’ai besoin d’une petite touche de BBQ. Mais ça doit se faire vite.  J’ai souvent 2 à 3 ronds allumés, trop de légumes qui attendent d’être coupés et le BBQ à allumer. Je ne vis donc pas sans mon allumax  pour allumer mon charbon. Comme ça, tu peux vite rentrer surveiller l’eau qui boue et prendre une gorgée ou deux de vin.


Je suis cette fille-là qui attend octobre pour commander un latte à la citrouille chez Starbucks et qui, en décembre, va plutôt opter pour un Mocha à la menthe poivrée question de se mettre dans l’ambiance des Fêtes.  Pas de café glacé l’hiver, mais pas de café chaud l’été. Ben oui, faite de même. Vous me voyez donc venir. Quand je reçois, c’est la même chose. J’opte pour des légumes de saison et un menu en conséquence. À l’automne, je ressors les recettes de type comfort food que j’avais délaissé en retrouvant le mélange d’asphalte et de neige noire des rues de Montréal du printemps dernier.  Maintenant que vous voyez quel genre d’hôte je suis, on peut en venir à mon menu de jeudi dernier :)


Ma génération est celle des foodies. Honnêtement, je ne connais personne de mon âge qui ne trip pas bouffe.  On a accès à tellement de produits différents aujourd’hui alors pourquoi ne pas en profiter? Mais je suis aussi une conservatrice dans l’âme.  Recevoir sans faire de dessert : impossible. Encore moins sans entrée. Ayant vraiment envie d’une fondue avec le froid qui est trop vite arrivé sur Montréal, on y est allées avec le classique fondue. Mais si j’avais trouvé une façon de la faire BBQ, je l’aurais fait, mais le temps nous a manqué pour ce brainstorm.


J’y suis donc allée avec une entrée de brie fondant (le classique BBQ Québec sur planche de sel) mais revisité.  Ou devrais-je dire, version automnale. Le brie fondant; c’est super simple. Faites chauffer votre planche de sel.  Perso, je fais chauffer le fromage en même temps que la planche de sel pour rentabiliser mon temps. J’y ai ensuite déposé des figues et quelques framboises. Et qui dit automne dit citrouille, non? Question d’être concept vous savez. J’ai donc fait griller mes graines de citrouilles avec de l’huile et les épices kansas de BBQ Québec, question de leur donner un petit kick.  Dans une poêle de fonte, de l’huile, les graines de citrouilles et les épices et en 3 minutes vous avez un tout plein de saveur prêt à être déposé sur les fromages pour la photo Instagram. Et en plus d’être beau, c’était absolument délectable.


Chez nous, la fondue ça se mange avec des légumes dans le bouillon.  Je n’ai donc pas dérogé de mes classiques. Mais je suis une fille qui mange 48 portions de légumes par jour.  J’ai donc fait griller des fèves, des carottes et des patates grelots pour les monter en salade. Mon classique avec les légumes? Les épices California. Vous me direz que je prêche pour ma paroisse, mais pour moi, des légumes sans la Cali, c’est juste impossible.


Pour clore le tout et pour renflouer le fil insta (pour ma mère, ici je veux dire Instagram mommy), on a terminé la soirée avec mon fidèle gâteau au fromage. SI SIMPLE, mais si bon.

Bien entendu, un gâteau au fromage version octobre. La version BBQ est aussi simple que la version four.  Il suffit de faire cuire la croûte graham avant. J’ai mélangé ma croûte graham (oui oui, c’est bien la boîte petite abeille) avec des biscuits au gingembre que j’avais préalablement égrainés. Du beurre, des oeufs et hop sur le BBQ.  Pendant que ça cuit, vous mélangez le philadelphia avec le sucre, une touche de cannelle, de la purée de citrouille et le tour est joué. Question de rendre tout ça, plus cute, j’ai fais griller des pralines sur le BBQ avec du sirop d’érable.

48 photos Instagram plus tard, les filles m’ont remercié pour le menu et la soirée. Tellement bon, et si simple.


Le BBQ c’est juste inspirant.  Ça nous pousse à essayer plein de choses, et plein de nouveaux aliments, et honnêtement, c’est pas plus compliqué que le four. Max dit souvent qu’on se rassemble rarement autour d’un micro-ondes, mais que tout le monde est toujours rassemblé autour du BBQ. Et je vous garantie que ce soir-là, même en plein mois d’octobre, mes amies sont venues dehors avec moi, autour du BBQ, parce que c’est ça le BBQ.


Produits liés à cet article

Merci

Un membre de notre équipe vous répondra dans les 24 à 48 heures ouvrables.