Le porc effiloché, l’étoile de la rentrée!!

Le porc effiloché, l’étoile de la rentrée!!

Alex Turcotte |

Septembre, synonyme de la rentrée scolaire, de la fin des vacances, des journées qui raccourcissent, de la course pour les soupers, des lunchs, bref je préfère l’été. Donc quoi de mieux que de préparer une bonne « batch » pour faire plusieurs lunchs et ainsi sauver du temps au retour du travail pendant la semaine. Le spaghetti en quantité industriel c’est bien le fun, mais faire quelques chose sur le BBQ c’est encore mieux. C’est pourquoi je vous propose une recette de porc effiloché. Ce qui est le bien avec le porc effiloché c’est qu’on peut le faire de plusieurs façons, avec différentes épices, différentes sauces. Tant qu’on respecte la technique de base, ça sera savoureux. En plus, si vous en mettez dans les lunchs de vos enfants pour l’école ils seront aussi populaire que Freddy Prince Jr. dans un film louche des années 90.

Le porc effiloché se fait à partir de l’épaule de porc, aussi appelé le Boston butt.. La première étape est de nettoyer l’épaule en enlevant le superflu de gras et la couenne. Vous pouvez la laisser pour la cuisson, mais je préfère avoir le plus de contact possible avec les épices secs et favoriser un meilleur « bark » (le bark est la croute d’épices qui se forment autours de la viande pendant la cuisson). C’est une pièce quand même grasse, donc rarement sec après la cuisson. Toutefois j’aime bien injecter la pièce, ça rajoute un profil de saveur additionnel. Donc une fois nettoyé, je procède à l’injection. Il y a plusieurs options d’injection, mais j’aime bien opter pour le mélange à injection Oakridge Game Changer, mélangé avec du jus de pommes et du ginger ale. En suite le rub, ce qui est un mélange d’épices secs appelé aussi marinade sèche. Je commence avec les épices Kansas qui j’applique partout sur la pièce de viande. J’ajoute ensuite une couche d’épices Blues hog. Le mélange des deux est juste magique.

Vous êtes maintenant prêt pour le BBQ ou fumoir. Personnellement, j’utilise toujours le charbon pour le porc effiloché. Bon, ceux qui me connaissent diront que je cuisine toujours sur le charbon de toute façon. L’épaule de porc est une pièce qui prend quelques heures à cuire, vous pouvez faire fumer à 225f. Par contre, pour avoir fait plusieurs tests, je fais toujours ma cuisson à 275-300. Vous pouvez calculer environ 8 heures pour une épaule de 4-5 kilos. Si vous avez un BBQ au propane, je vous conseille le Presto BBQ qui fera un travail colossal.

Je vous explique la technique dans un kettle parce que c’est un BBQ que tout le monde devrait avoir dans sa cour. C’est peu dispendieux et hyper polyvalent.

Donc le charbon d’un coté, une panne avec de l’eau de l’autre positionné pour cuire en indirecte. J’ajoute toujours deux morceaux de bois sur mon charbon et un additionnel en cours de cuisson. J’aime bien un bois doux comme le pommier, le pecan ou le cerisier pour le porc effiloché. Ne cherchez pas à trop fumer. Le dosage est la clé. Vous ajuster votre température et déposé la pièce sur la grille. Toujours mettre la trappe au dessus de la pièce pour favoriser la convection. Donc on cuit jusqu’à 160F en arrosant la pièce aux 40 minutes environ avec du jus de pommes ou autre liquide. Une fois le 160F, on emballe l’épaule pour poursuivre la cuisson jusqu’à 205F. C’est prêt!! Laissez emballer pendant une trentaine de minutes et effiloché. J’aime bien ajouté un peu de sauce Blues Hog Tennessee Red en effilochant. C’est une sauce vinaigrée qui rehaussera le gout de votre porc.

L’avantage du porc effiloché c’est qu’il est aussi polyvalent que Gregory Charles avec 14 instruments à sa portée. Il peut être mangé de plusieurs façons. En Burger, dans une poutine, dans un mac’n’cheese, sur une pizza, bref pas mal avec n’importe quoi. Ça se met bien aussi sous vide pour être congelé par la suite en plus d’être très économique.

Je vous dévoile ma recette secrète. Le genre de secret que Joselito Michaud aurait aimé avoir en confidence dans un train.

Portions: 6

Temps de cuisson: 6h

Temps de préparation: 30 minutes

Injection :

4 oz de jus de pomme

4 oz de ginger ale

1,1 oz de mélange à injection Game Changer Oakridge

Marinade sèche :

La marinade sèche Sweet Kansas BBQ Québec

La marinade sèche Blues Hog

Vaporisateur :

300 ml jus de pomme

100 ml de sirop d’érable

100 ml de whiskey

Au moment d’effilocher :

Sauce Tennessee Red Blues hog

Pour servir en Burger :

Sauce BBQ Québec Colonel Moutarde, Bourbon érable ou Douce nuit Mamacita.

star

1 commentaire

Wow les explications son aussi ludique que possible et avec les vedettes québécoises entremêlées dans le text !!! ;)
Thumb up a jp et max pour leur travail et à toute leur équipe
Au plaisir de vous recevoir avec vos fumoir pour un futur party d’employer si vous le faites toujours… comme au festibiere!!!!

Gabriel Rousseau,

Laissez un commentaire

Veuillez noter : les commentaires doivent être approuvés avant d’être publiés.